top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurEric Cobast

IPéA : Une nouvelle prépa science po

IPéA : Une nouvelle prépa science po… mais qui n’est pas une prépa science po de plus !


Les procédures d’admission au Collège Universitaire de l’Institut d’Etudes politiques de Paris varient très régulièrement d’une décennie à l’autre, d’un directeur à l’autre, d’une politique à l’autre mais toujours demeure la nécessité de s’y préparer tant l’offre est attractive mais limitée et la demande enthousiaste mais très nombreuse !


J’ai enseigné plus de vingt ans à IPESUP, la prépa Sciences Po privée qui était à l’époque la plus connue et reconnue. J’ai ensuite créé et dirigé Atout sup, la Prépa sciences Po du groupe INSEEC- U. C’est dire que c’est un programme auquel je suis attaché.


Aujourd’hui il est question d’une nouvelle réforme, applicable à la rentrée 2024 pour une admission en 2025 ; aussi lorsqu’à cette occasion Camille Bedin, la Directrice Générale d’Acadomia, m’a demandé de réfléchir au lancement d’une nouvelle offre, me donnant toute liberté d’imaginer le programme le plus efficace et de recruter parmi mes collègues ceux qui me semblaient les meilleurs pédagogues et les intellectuels les plus aptes à préparer des lycéens, j’avoue que je n’ai pas hésité à m’associer à travers ma société et l’Académie de l’éloquence à ce projet… Projet d’autant plus stimulant qu’il me permettait de bénéficier des moyens importants et des synergies diversifiées d’Acadomia.


Nous avons donc travaillé ensemble pour proposer dès le mois de décembre 2023 un premier stage. Il prépare à l’admission telle qu’elle est encore définie pour 2024, dans l’attente des réformes annoncées, avec l’objectif d’être la Prépa Sciences Po incontournable de ces prochaines années !


Pourquoi notre offre de stages est la plus adaptée aux besoins des lycéens et aux attentes de l’examen d’entrée à l’IEP de Paris.


Les Stages Sciences po Paris proposés par l’IPéA sont :


1- Nécessaires et suffisants : Nos formations (20 heures de cours sur 5 demi-journées) vont à l’essentiel. Pas de temps perdu à formuler des évidences, rien qui soit superflu ou inutile. L’année du Bac, le temps libre est particulièrement précieux soit pour récupérer des efforts de l’année, soit pour réviser et combler son retard ou ses lacunes. Mais la procédure d’admission à l’IEP est complexe et il est par conséquent utile de s’y préparer, ne serait-ce que pour bien connaître les règles du jeu.


2- Indépendants et complémentaires : Chaque stage aborde les trois aspects de la procédure d’admission (la bonne constitution du dossier d’inscription avec les deux exercices d’écriture, le déroulement de l’oral d’admission, la connaissance de l’actualité du moment) et il se suffit en lui-même. Ainsi le stage de décembre et celui de février ont été conçus pour se compléter et non pour se répéter (en décembre l’accent est mis sur l’écrit, en février sur l’oral). Pour celles et ceux qui n’auraient pas pu suivre le stage de décembre et qui souhaiteraient s’inscrire en février, des documents récapitulatifs sont fournis.


3- Continus et modulables : Enfin, le stage continue après le stage. Entre décembre et février, entre le stage de noël et celui d’hiver, le suivi des écrits et une première simulation d’oral sont organisés. Les conseils sont individualisés et l’entraînement personnalisé. Et puisque chaque stage est conçu pour se dérouler sur des demi-journées, libre à chacun de choisir de l’enrichir par un soutien dans telle ou telle spécialité du Bac ou encore de suivre la préparation au concours commun des IEP de Région au cours de la seconde partie de la journée.

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page